Pourquoi pas des fiches sous forme de mind mapping pour mémoriser avec plaisir et efficacité ?

28/10/2016

Des fiches de révision sous forme de mind mapping ?

 

Allons à l'essentiel. Saviez-vous que vous pouvez utiliser le mind mapping ou carte mentale si vous préférez, une technique simple, efficace et vieille comme le monde pour apprendre et réviser votre cours ? Il vous permet aussi d'organiser et de synthétiser rapidement son contenu que vous pourrez visualiser dans sa globalité sous forme de schéma et ce, plus efficacement qu’une fiche ?

Un outil facile et ludique à utiliser car il  respecte davantage le fonctionnement du cerveau qui travaille à partir d’images, de réactions sensorielles et d’associations. Vous tirerez ainsi le meilleur parti de toutes vos aptitudes : réfléchir, comprendre, apprendre et mémoriser de manière optimale

 

 

Une mise en évidence des articulations logiques entre les informations

 

Le cerveau fonctionne sous forme de pensée irradiante, c’est-à-dire, simultanément dans plusieurs directions, en commençant à partir d’un point central déclencheur d’images ou de mots-clés. 

 

Seulement voilà, nous sommes habitués à lire un  cours sur un mode linéaire et analytique où les idées s'articulent les unes après les autres, comme vos fiches. Si vous êtes sensible aux mots, cela ne vous dérange pas plus que ça mais n'est surement  pas le plus adapté car le cerveau ne retient pas les informations ligne par ligne mais en forme d'arborescence qu'il classe par catégorie et association. 

 

D'ou l'idée de la conception du mind mapping reprenant l'architecture naturelle du cerveau : une idée est associée à d’autres, elles-mêmes associées à d’autres. 

 

 

Une compréhension accrue par la transformation et la structuration  du cours
 
Un des intérêts  de la carte mentale, c’est qu’il oblige à faire un travail de synthèse de votre cours en sélectionnant et en organisant les mots-clés. La démarche de vous questionner et chercher des réponses  pour trouver les plus pertinents vous incite à transformer l’information en quelque chose qui fait sens pour vous. Vous êtes alors dans une dynamique de compréhension qui favorise l’appropriation du contenu. 

 

 

Une mémorisation optimisée par l’utilisation de mots-clefs
 
Les mots-clés sont les éléments déclencheurs de base de votre mémoire. Vous entendez un mot et ce mot vous rappelle tout une série d’autres connaissances qui vous rappellent encore d’autres connaissances et ainsi de suite. Si vous essayez  de vous souvenir d’un contenu d’un article, tout ne vous vient pas de manière linéaire et structurée. Emerge d’abord une idée puis par association une autre et ainsi de suite. Ce processus d’idées ou d’images suit le fonctionnement naturel de votre mémoire.
 

De la même manière dans le mind mapping, l'idée de chaque branche est exprimée par un mot-clé qui va vous permettre de faire les associations avec les autres notions de votre cours et de réactiver une somme d’informations importante. L'association, la visibilité des idées en forme de cartographie permet de relier les informations plus facilement qu’avec des notes traditionnelles.

 

Une  stimulation multi-sensorielle compatible avec vos intelligences et votre manière d’apprendre

 

Le cerveau reçoit l’information via les sens au travers des images, des sons et des sensations. Au contraire de la prise de note traditionnelle, le mind map sollicite à la fois le visuel (couleurs, images, schémas), la logique (liens, organisation des concepts) et le linguistique (mots-clés).

 

Nous apprenons  tous de manière différente et aucune d’entre elle n’est meilleure ou pire qu’une autre : certains seront davantage sensibles aux mots, d’autres aux images et aux couleurs, d’autres encore aux échanges avec les autres. L’intérêt  de cet outil est qu’il s'adapte  à toutes les formes d'intelligence et de mémoire. 

 

Efficacité et rapidité avec un cerveau à plein rendement

 

●    Synthétisation sous forme de cartographie du cours

●    Seuls les mots pertinents sont lus et notés.

●    Compréhension et mémorisation favorisées

●    Relecture rapide par l'abscence de mots inutilres

●    Meilleure concentration sur les vraies questions.

●    Facilité de repérage des mots clés.

●    Associations claires et appropriées entre les mots clés.

●    Stimulation du cerveau grâce aux images, aux couleurs et à l’espace

 

 

 

 

Comment concevoir votre Mind Mapping ?

 

Même s' il existe maintenant des applis pour en créer, vous n’êtes pas obligé de passer par un logiciel qui risque de vous faire perdre du temps au début. Vous pouvez la dessiner vous-même, c’est très simple.

 

  • La synthèse de votre cours

Commencez par travailler avec votre cours pour repérer son organisation et faire émerger les titres des parties principales et secondaires. S'il est convenablement  organisé, son plan  vous servira de structure. Ensuite pour chaque partie,  vous pouvez  entourer les mots-importants  et souligner les idées essentielles que vous reformulez et écrivez sur une feuille ou des post-it  faciles à trier et organiser. Au besoin ajouter des détails si nécessaire.

 

  • La réalisation du mind mapping

  1. Inscriver  et/ou ou dessiner le titre de votre cours au milieu d’une page blanche. Le mieux est d’utiliser un format A4 en orientation paysage.

  2. Les titres de chapitres représentent en général les idées principales. Pour chacune d'entre elles, créez une branche de couleur différente autour du sujet central, en exprimant l'idée par un mot-clé ou quelques mots, écrits sur la branche.

  3. Créer des branches secondaires  à partir de chaque branche principale pour les

    sous-chapitres ou les idées synthétisées, en suivant les mêmes principes

  4. Puis renforcer l'idée de chaque branche secondaire  par des détails sous forme de mots, dessin ou un symbole. 

 

 

Quelques astuces pour réussir votre carte mentale

 

Je ne saurais trop vous conseiller d’utiliser un crayon à papier pour pouvoir vous corriger en cas d’erreur. Rendez votre carte attrayante en utilisant couleurs, dessins et symboles comme bon vous semble ; ce qui favorisera la mémorisation.

 

Pensez à être aussi visuel que possible. Nous avons une incroyable faculté à se souvenir des images. J’ai rencontré beaucoup d’étudiants qui n’essaient même pas, avec l’excuse qu’ils ne sont pas « artistes ». Ne laissez pas cela vous empêcher d’essayer !

 

Faites en sorte de garder les termes de vos idées secondaires aussi courts que possible. Le mieux est de s’en tenir entre 1 et 5 mots ou, mieux encore, à une image : elle capte le regard et est un bon moyen mnémotechnique.

 

Puisque c’est une nouvelle pratique, vos premières cartes mentales risquent de vous prendre du temps. Toutefois, je tiens à préciser, que tous les obstacles que vous allez rencontrer sont largement surmontables, et les bénéfices valent vraiment le coup !

 

Maintenant, le mind mapping est un outil parmi d’autres. Chacun a ses méthodes d’apprentissage. Il peut ne pas vous convenir. Je vous suggère néanmoins de bien le tester avant de faire votre choix. Une bonne utilisation requiert la création de  multiples cartes, sur des sujets très différents. 

 

Logiciels

 

  • IMindMap (payant mais avec une version basique gratuite, utilisable aussi sur tablettes).

  • XMind

  • Freeplane (open source, gratuit).

  • Mind Master (open source, gratuit).

  • Mind Manager (payant).

 
 
 
Atelier MIND MAPPING à Paris
       nous contacter  >
 

 

 

Please reload

Nathalie Grinberg

Coach certifiée HEC

 

coaching scolaire

coaching d'orientation

coaching parental

 

                                 

A l'affiche

Suis-je un procrastinateur ?

28/10/2016

1/6
Please reload

Articles récents
Please reload

Archive
Please reload

Recherche par Tags
Please reload

Suivez-nous

Ressources

Je tenais à vous remercier pour le coaching scolaire d'Alisa. Nous constatons chaque jour les changements qui s'opèrent.​

Coaching d'orientation & Coaching scolaire et étudiant & coaching parental